Série

Unorthodox – Confinement #4

J’ai l’impression d’en parler beaucoup autour de moi et croyez le ou non ce n’est pas pour surfer sur la vague de popularité qu’a rencontré cette mini-série depuis sa sortie sur Netflix. Il faut dire qu’Unorthodox, série en quatre épisodes réalisée par Maria Schrader, est une véritable réussite.

Unorthodox (2020) Maria Schrader – Netflix

Unorthodox raconte l’histoire d’Esther Shapiro, jeune femme juive de la communauté hassidique de Brooklyn, qui après une année dans un mariage malheureux, quitte le quartier où elle a passé sa vie et tente de se reconstruire à Berlin. Cet incroyable parcours initiatique lui permet de découvrir une société et un mode de vie qui lui étaient jusqu’alors inconnus. Elle ne se doute pas que des membres de sa communauté se sont lancés à sa recherche.

La narration se passe en deux temps, partagée entre le présent et l’épanouissement progressif d’Esther dite Esty et le passé de sa vie au sein des haredim (que l’on peut traduire par « Craignant-Dieu »). Difficile de ne pas s’intéresser de plus prêt aux coutumes étranges voire incompréhensibles d’un point de vue externe de ces juifs surnommés ultra-orthodoxes poussant leurs croyances à l’extrême.

Le mouvement religieux ultra-orthodoxe dit « hassidisme » ou « hassidique » se développe particulièrement au début du XXème siècle. Les haredim représentent la forme la plus conservatrice du judaïsme. Repliées sur elles-mêmes, ces communautés se développent principalement en Israël mais aussi en diaspora dans des ghettos très fermés comme celui situé dans le quartier Williamsburg à Brooklyn. Leurs coutumes se basent avant tout sur un refus de la modernité, très peu de foyer possèdent ne serait-ce qu’une télévision, et encore moins un accès à internet. Principalement centrés sur l’étude de la religion, il est mal perçu pour un homme de travailler et les femmes sont généralement assignées à résidence pour s’occuper des enfants.

Ayant un personnage principal féminin, Unorthodox dépeint plus spécifiquement la place de la femme au sein des communautés hassidiques. Mariée par entremise à ses dix-huit ans, Esty se voit soudainement passer du statut d’enfant à celui d’épouse. Une fois la cérémonie achevée on lui rase la tête : comme toutes les femmes mariées elle doit porter une perruque pour cacher ses véritables cheveux à chaque fois qu’elle sort de chez elle.

N’ayant pu rencontrer son mari que durant trente minutes lors de l’annonce de leurs fiançailles (selon la coutume) elle doit s’habituer à vivre avec un inconnu et surtout, répondre aux attentes qui viennent lourdement peser sur ses épaules. En effet le mariage hassidique va de paire avec un des préceptes fondamentaux de cette religion « Croissez et multipliez ». Juste mariée, la jeune femme doit se préparer à concevoir.

Unorthodox (2020) Maria Schrader – Netflix

Le scénario n’est bien entendu pas tombé tout cuit dans l’esprit de Maria Schrader, il s’agit en réalité de l’adaptation du roman autobiographique Unorthodox : the scandalous rejection of my hasidic roots (2012) écrit par Deborah Feldman après son départ de la communauté de Williamsburg.
Si la série crée de toutes pièces la nouvelle vie d’Esty à Berlin, ses difficultés et l’oppression ressentie durant son quotidien à Brooklyn sont très proches de la réalité à laquelle l’autrice a été confrontée.

Pour Deborah Feldman, il était nécessaire d’écrire ce livre qui lui a permis de rompre une fois pour toute les liens avec son passé. Elle n’a plus aucun rapport avec sa famille et la seule chose qu’elle souhaite pour ceux et celles qui grandissent dans le milieu fermé haredim c’est une ouverture d’esprit notamment sur le corps, tabou absolu de la religion. Impliquée dans la série elle a assuré un respect des représentations que ce soit en décor qu’en costume.

Et en effet, un des très bons points de la série est sûrement la superbe apparence des décors et des costumes. Aussi bien les shtreimel (énormes chapeaux de fourrure caractéristiques) que les papillotes (mèches de cheveux bouclées des hommes), tout est reconstitué afin de donner une représentation aussi vraisemblable que possible. Je vous conseille par ailleurs de regarder le Making off de la série une fois les quatre épisodes terminés pour découvrir la conception des décors, des personnages mais surtout des superbes costumes. La série pousse le réalisme en faisant jouer ses acteurs en plusieurs langues, afin qu’il y ait aussi bien une représentation du Yiddish que de l’anglais et de l’allemand.

Je me rends compte que c’est assez dur de m’arrêter de parler de cette série ! Je voudrais faire un dernier point pour parler justement des acteurs qui s’en sortent incroyablement bien dans un registre plutôt complexe. Shira Haas, qui incarne Esther Shapiro, est particulièrement touchante et véhicule parfaitement les chocs et les émerveillements d’une jeune femme en pleine découverte. D’un autre côté, Amit Rahav, acteur sans expérience qui porte le rôle de son mari, Yanky Shapiro, fait preuve d’un grand talent et d’un visage aux émotions limpides. On notera notamment la participation de Jeff Wilbusch pour le rôle du méchant cousin Moishe qui tout comme Deborah Feldman a lui aussi grandit dans la communauté hassidique de Williamsburg avant de couper les ponts.

En résumé je ne peux que vous conseiller mille fois cette mini-série qui amène beaucoup de réflexion et qui rappelle l’existence de croyances centrées sur les traumatismes de la Shoah mais aussi, et surtout, celle de personnes capables d’aller de l’avant et d’interroger toutes leurs connaissances pour se reconstruire.

Unorthodox (2020) Maria Schrader – Netflix

Je tiens à rappeler que mes connaissances sur le sujet ne sont bien entendu pas professorale et que ma présentation du hassidisme est une introduction voulue la plus correcte possible. J’espère que cet article vous poussera à creuser le sujet de votre côté. Pour son écriture je me suis appuyée sur différentes sources que voici :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s