Autre

Séries Mania – Préparation

Pour la première fois cette année, je vais participer à Séries Mania. Si le festival se déroule à quelques pas de chez moi, je n’ai jamais pris le temps de m’y consacrer vraiment (même si c’est à Séries Mania il y a quelques années que j’ai découvert Sharp Object). Pour me préparer au mieux à cette expérience réjouissante, j’ai mis en place un programme sans doute trop précis et pas assez réaliste de mes capacités de concentration, et je vais le partager aujourd’hui !

Pour ceux et celles qui ne connaissent pas, Séries Mania est un festival qui a lieu depuis 2018 à Lille et qui permet de présenter sur le grand écran des sorties séries récentes et variées. Les célébrations visuelles s’accompagnent généralement d’ateliers divers et de conférences animées par des invités de France et de Navarre (je le formule ainsi car cette année une de ces rencontres est animée par le seul et unique Stéphane Bern).

Image promotionnelle – Séries Mania

Cette année, le festival prend place du jeudi 17 au vendredi 25 mars et j’ai pris mon temps pour organiser un vrai emploi du temps digne des meilleures classes de collège. Voici donc en avant-première, quelques-uns des éléments qui rentrent dans ce programme :

Niveau conférence, je n’ai pas été difficile et j’ai été un peu tentée par tout. La première rencontre sur ma liste sera animée par François Busnel, producteur et présentateur de La grande librairie (qu’en réalité je n’ai jamais vraiment regardée car je l’ai toujours ressenti comme une émission pour les plus-intellectuels-que-moi) et s’intitule « L’adaptation en séries : une deuxième chance pour les livres ? »
La partie liée à une seconde chance pour les livres m’intrigue beaucoup, j’imagine que l’on évoquera surtout les séries qui ont révélé des livres après leur sortie. Je suis néanmoins curieuse de découvrir des adaptations qui s’éloignent vraiment des œuvres littéraires dont elles tirent leurs origines ou qui auraient retourné l’avis de la critique sur l’histoire qu’elle narre.

Une seconde conférence menée notamment par Thomas Lilti (médecin et créateur d’Hippocrate) parle de crise de l’hôpital public et de prise de conscience via les séries. J’avoue que celle-ci me semblait un peu ardue dans un premier temps, mais elle peut aussi être particulièrement stimulante par rapport à un sujet actuel et complexe à traiter.

Les temps des framboises ©Trio Orange

Du côté des séries, la liste est un peu plus longue mais aujourd’hui je ne vais vous parler que de trois rendez-vous, j’ai essayé de varier les goûts et les couleurs et je pense que ce sera très intéressant de réfléchir sur tout à la fois. La torture sera sans doute parfois de ne pas pouvoir binge watcher toute une saison d’un coup et de n’en découvrir que le ou les premiers épisodes à chaque fois.

Le temps des framboises ou Last summers of the raspberries est une série québécoise catégorisée sur le site de Séries Mania comme une « dramédie ». J’ai un profond respect pour ces œuvres qui réussissent à mêler le triste et le drôle, la pathétique et le compatissant, aussi elle s’est rapidement glissé sur ma liste. D’après le résumé, la série narre le deuil d’Elisabeth qui, à la mort de son mari, hérite de la ferme familiale. Contre l’avis général et malgré son manque de connaissance en la matière, elle décide de gérer l’exploitation avec ses fils et des travailleurs saisonniers dont elle ne comprend pas la langue ou le travail.

Autre lieu, autre ambiance, si je démarre le festival avec le sucre et l’acidité des framboises, je le termine avec The Responder. J’avais repéré cette série diffusée sur BBC (où sont issus beaucoup de programmes que j’adore) il y a quelque temps et j’ai eu la bonne surprise de le découvrir dans l’agenda du festival. On y retrouve le formidable Martin Freeman en agent d’intervention proche de la crise existentielle, dans les quelques extraits que j’ai vu il était tout simplement brillant (mais nous a-t-il jamais habitués à autre chose ?). La ville de Liverpool, où son personnage évolue, se révèle au travers de patrouilles policières nocturnes et j’ai hâte de me plonger dans son obscurité particulière.

La dernière série de ce petit panel s’intitule Gold Panning et est la première série chinoise à être projetée à Séries Mania. Ce thriller entre ruée vers l’or et superstitions se déroule en 1986 et suit les recherches Chen Baojin alors qu’il part sur la piste de son frère disparu. Ce n’est pas forcément le genre de visionnage que je choisis en premier sur les sites de streaming, mais j’ai tellement de gourmandises pour le festival que je l’ai glissé entre les autres programmes et je brûle de le voir !

The Responder ©Dancing Ledge production

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui et c’est déjà pas mal ! À la suite du festival je consacrerai deux articles (deux mercredis d’affilée) afin de faire des comptes rendus de mes visionnages. De votre côté, avez-vous regardé la programmation ? Est-ce que certaines séries vous tenteraient particulièrement ?

1 réflexion au sujet de “Séries Mania – Préparation”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s