Série

Tuca & Bertie

Dans un monde multicolore de BirdTown, Tuca la désinhibée et Bertie la délicate tentent de se faire une place. La première, Tuca le toucan est un bordel ambulant, un twerk aux Caraïbes, une explosion d’expensivité qui peine à s’inclure dans la société, la seconde est douceur et organisation, petite merle pleine de talents qui n’ose pas toujours élever la voix.

Les deux amies complémentaires et leur univers vous rappelleront peut-être Bojack Horseman, une autre série d’animation signée Netflix (qui est d’ailleurs une de mes préférées). Et à raison ! Tuca & Bertie est en effet réalisée par Lisa Hanawalt, productrice et dessinatrice qui a travaillé sur Bojack Horseman (rien d’étrange donc à ce qu’on retrouve la même équipe au commande !)

Féminine et féministe, cette première saison aux milles couleurs n’hésite pas à aborder de vrais problèmes : le harcèlement sexuel, les difficultés de communication, le traumatisme et ses conséquences… Cocktail de vérité dans un mélange de légèreté qui, s’il frise parfois le malaise tend (je vous l’assure sans vous spoiler) vers une résolution des problèmes.

Les personnages très attachants ont un excellent doublage VO avec, pour nos deux protagonistes, Tiffany Haddish et Ali Wong dont je ne connaissais pas les précédents travaux mais qui incarnent parfaitement leurs rôles et Steven Yeun, que j’avais adoré haïr dans le film Okja pour la voix de Speckle, le petit ami optimiste mais (légèrement) barbant.

Facile à « binge watcher » la série de dix épisodes suit un rythme fluide mais parfois saccadé auquel les non-anglophones auront peut-être un peu de mal à coller au début. Car la série ne se réduit pas à de l’animation classique !
Hétérogène, elle se compose aussi bien de dessins que d’images « réelles » ou de textes. Les curieux qui tenteront l’aventure découvriront vite que les clichés « cartoonesques » sont pris au pied de la lettre : les séquences qui, dans n’importe quelle autre production, n’aurait été que gag futile ont ici de réelles conséquences sur les conversations (et moi j’aime bien !)

Pour ses sujets si réels qu’ils en sont parfois un peu douloureux, Tuca & Bertie ne plaira sans doute pas à tout le monde mais, si l’animation vous intéresse et que vous êtes férus de nouvelles sensations visuelles, n’hésitez pas à jeter un œil aux premiers épisodes pour vous faire un avis.

2 réflexions au sujet de “Tuca & Bertie”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s